Etymologie du nom du village

Il ne fait aucun doute que l'étymologie des trois "Heiltz" de l'arrondissement (Heiltz-le-Maurupt, Heiltz-l'Evêque, Heiltz-le-Hutier) soit commune.
Certains chercheurs ont vu dans le mot Heiltz une origine germanique : "Heister" en ancienne langue allemande signifierait "taillis" ou "bien boisé".
Cette supposition est à abandonner car primitivement, la contrée était marécageuse et donc non boisée. Ce sont les moines, à partir du IXème siècle qui ont assaini la région par la création d'un réseau de fossés et l'amènagement de la Chée. Les terres ont été ensuite cultivées. Les bois et les peupleraies du lieu ne remontent guère à plus d'un siècle.

Heiltz-le-Maurupt s'est écrit de très nombreuses façons au cours des siècles.
Il est vrai que la rigidité de l'orthographe des patronymes comme des noms de famille est postérieure à la Révolution.

  • Au Xème siècle, on trouve HESUM ALMARICI, mots latins qui signifient Fief ou Propriété d'Amaury.
  • En 1174, on trouve des traces de Hesum Amaurici.
  • Du XIIe au XVIIIe siècle, les orthographes ont beaucoup varié au gré de l'imagination des clercs ou écrivains publics :
    • Heis s'est également écrit : Hes, Heix, Heiz, Heiis, Heys, Heeys, Hees, Hez, Hex, Heez, Het, Heil, Hel, El...
    • Le Mauru s'est également écrit : Le Mauri, l'esmauri, Le Maurri, l'Amaury, Le Maulru, Le Molru, Lou Marri, LLMauru, LMauru, Lmoru, Mal-Rut...
    • L'orthographe la plus proche de la phonétique a été "Elmoru".
  • En 1380, nous trouvons "Hez le Maury".
  • En 1460, il est fait mention de "Heiz-le-maubru".
  • Dès 1502 et en particulier en 1524, le village est appelé "Helmaurup".
    La deuxième partie du patronyme aurait donc vers cette époque abandonné le souvenir du seigneur d'origine et aurait dégénéré en mauvais rupt (mauvais ruisseau) sans doute à cause de la Chée qui faisait déjà des ennuis aux habitants à cette époque.
  • Pendant la révolution française et sous le premier Empire, on écrivait "Helmaurupt".
  • Ce n'est qu'au début du XIXe siècle que l'orthographe s'est définitivement et officiellement arrêtée sur "Heiltz-le-Maurupt". On ne sait pas si c'est par décision du conseil municipal.
Comment appeler les habitants du village ?

Si l'on suit l'usage qui est de s'appuyer sur les racines latines ou germaniques du nom, on obtiendrait le nominatif Hesum et le génitif Amalrici, ce qui donnerait l'adjectif Hesamalricien pour ce qui touche ou appartient à Heiltz-le-Maurupt.
Plus communément, nous trouvant dans un bocage, il arrive que l'on nous appelle des bocquéens, mais ceci non plus n'a pas de fondement officiel.